ALERTE Sans Gluten

 

Comme vous devez le savoir, KléZia a été récem­ment con­trôlée con­cer­nant ses allé­ga­tions, notam­ment la fameuse SANS GLUTEN.

Cette vis­ite m’a été béné­fique car j’ai appris les ten­ants et les aboutis­sants de la règle­men­ta­tion en vigueur, et comme à mon habi­tude, j’en prof­ite pour vous éclair­er aus­si, vous clients et vous arti­sans. Et oui, nous sommes encore nom­breux dans l’ignorance. Mais plus pour longtemps si vous lisez cet arti­cle 🙂 

Pour la petite his­toire, KléZia a démar­ré en revendi­quant le sans blé mod­erne avec l’utilisation de farines de blés anciens provenant de chez Au petit grain bio. L’idée était bien (et l’est encore) de pro­pos­er des pro­duits digestes à base d’ingrédients bien­faisants. Et comme déjà expliqué dans ce dossier, le gluten des blés anciens n’a rien de com­pa­ra­ble avec le gluten des blés mod­ernes. D’ailleurs, cer­tains jour­nal­istes enrichissent main­tenant leurs arti­cles sur les blés du mot mod­erne. Il était temps ! Cepen­dant, sans être coeli­aque, cer­tains d’entre vous m’ont demandé des pro­duits sans gluten.

Muffin au sarrasin KléZia

Muf­fin Sar­rasin KléZia

J’ai donc créé quelques douceurs sans ingré­di­ents source de gluten (avoine, sei­gle, blé, orge, trit­i­cale) : muf­fin, cake, entremet choco­lat, entremet poire noisette… Ce qui ne sig­ni­fie pas que mes pro­duits répon­dent aux exi­gences des per­son­nes coeli­aques.

Vous vous deman­dez pourquoi ?
Voilà 2 raisons :

  • J’utilise dans mon lab­o­ra­toire des pro­duits con­tenant du (bon) gluten : avoine, blés anciens non hybridés. Rien n’empêche donc une éventuelle con­t­a­m­i­na­tion croisée.
  • Mes farines avec et sans gluten provi­en­nent de paysans pro­duc­teurs qui tra­vail­lent eux aus­si en par­al­lèle des céréales avec et sans gluten.

Donc à moins de val­oris­er la stan­dard­i­s­a­tion et la mono­cul­ture, KléZia ne peut décem­ment promet­tre aux per­son­nes intolérentes au gluten, l’absence de con­t­a­m­i­na­tion croisée.

Mais ça, vous le saviez déjà. Alors où est le prob­lème ?

Et bien, j’avais beau le dire, KléZia affichait jusque là la men­tion “sans gluten” sur ses pro­duits sans ingré­di­ents source de gluten, mais pas for­cé­ment sans traces. Et quand on est intolérant, les traces ça compte !!
Afin de pro­téger le con­som­ma­teur, les indus­triels tout comme les arti­sans doivent répon­dre au règle­ment d’exécution (UE) n°828/2014 de la Com­mis­sion du 30 Juil­let 2014.

(NATURELLEMENT) SANS GLUTEN
La men­tion «sans gluten» ne peut être apposée que si l’aliment ven­du au con­som­ma­teur final ne con­tient pas plus de 20 mg/kg de gluten ou 200 ppm. Cette men­tion équiv­aut au logo (payant) de l’AFDIAG (l’association Française des intolérents au gluten)

TRÈS FAIBLE TENEUR EN GLUTEN
La men­tion «très faible teneur en gluten» ne peut être apposée que si l’aliment, con­sti­tué d’un ou de plusieurs ingré­di­ents fab­riqués à par­tir de blé, de sei­gle, d’orge, d’avoine ou de leurs var­iétés croisées
et spé­ciale­ment traités pour offrir une teneur réduite en gluten, ou con­tenant de tels ingré­di­ents, pos­sède une teneur en gluten qui ne dépasse pas 100 mg/kg dans l’aliment ven­du au con­som­ma­teur final.

Atten­tion on ne badine pas avec la loi !

Pour pou­voir affich­er la men­tion sans gluten sur un pro­duit ; mais aus­si sur une carte de restau­ra­tion; comme par exem­ple option sans gluten sur demande^^;

 

il nous incombe donc, nous, arti­sans, restau­ra­teurs, indus­triels, de :
-soit tra­vailler unique­ment sur du sans gluten ET avec des four­nisseurs, sou­vent indus­triels, pou­vant garan­tir la non con­t­a­m­i­na­tion croisée,
-soit réalis­er des tests d’auto-contrôles.

Et quand on s’appelle KléZia, et qu’on promeut l’agri­cul­ture paysanne, on fait com­ment ? C’est bien là la prob­lé­ma­tique… J’aurai bien sug­géré aux autorités de se con­tenter d’un label payant, tout comme on le fait pour le label BIO, mais les hautes instances en ont voulu autrement. Dif­fi­cile de leur en faire part…

Pour infor­ma­tion, l’entremet choco­lat a été testé par un lab­o­ra­toire, suite à la vis­ite du ser­vice de répres­sion. Bonne nou­velle, il est bien SANS GLUTEN. Néan­moins, n’ayant pas pour cible les per­son­nes coeli­aques (à cha­cun sa spé­cial­ité), KléZia retire donc ce terme.
Au vue du résul­tat, l’entreprise ne prend pas grand risque à affich­er TRES FAIBLE TENEUR EN GLUTEN (à con­di­tion de réalis­er des tests pour le prou­ver), ou encore SANS BLE, même si ce n’est pas exact, mais je ne suis pas con­va­in­cue par l’impact de ces appel­la­tions. Alors je m’en remets à vous ! Que taperiez-vous sur votre moteur de recherche ou qu’est ce qui pour­rait vous faire com­pren­dre que le pro­duit est “sans gluten” mais pas garan­ti sans traces afin de répon­dre aux exi­gences règle­men­taires ?

 

 

 

Vous êtes nou­velle­ment coeli­aque ? Si je peux vous don­ner un con­seil, le logo de l’AFDIAG est à ce jour la seule vraie garantie de sécu­rité. En ce qui con­cerne la men­tion sans gluten, vendeurs, arti­sans, restau­ra­teurs sommes encore nom­breux à ignor­er cette règle­men­ta­tion. Je vous con­seille donc de nous deman­der à chaque fois si la teneur <20 mg/kg de gluten peut être garantie. Bien sûr, si l’entreprise pro­pose unique­ment du sans gluten, vous devriez être dans le bon et à con­trario si vous voyez cohab­iter sur l’étal d’une boulan­gerie un pain sans gluten et un pain T80, vous vous doutez que la con­t­a­m­i­na­tion y sera… C’est aus­si pour éviter la con­t­a­m­i­na­tion (aux pes­ti­cides cette fois) que les pro­duits BIO des grandes sur­faces sont embal­lés (au revoir zéro-dechet, mais c’est un autre débat) 😉

Voilà, vous savez tout. J’attends avec impa­tience vos pro­pos­tions, impres­sions et remar­ques suite à cet arti­cle.

Mer­ci d’avance,

Raphaëlle,
créa­trice de pâtis­series holis­tiques

2 thoughts on “ALERTE Sans Gluten

  1. Bon­jour,
    Pour ma part, je taperais ‘sans blé mod­erne’. De toute façon, le moteur de recherche va chercher dans les con­tenus. Donc les logos ne me parais­sent pas indis­pens­able, surtout qu’ils peu­vent être sujets à con­tre­verse.
    A part cette men­tion ‘sans gluten’ ne changez rien, sauf à ajouter des expli­ca­tions à ce sujet.
    La trans­parence est impor­tante et elle est sat­is­faite dans votre site grâce à la qual­ité et la richesse des infor­ma­tions et des argu­men­taires.
    Je pense que c’est la meilleure démarche et celle qui est durable.
    Gardez con­fi­ance dans ce qui fait votre réus­site, notam­ment le bouche à oreille.

Répondre à Jean-Paul JONQUERES Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *