Crêpes locales à IG bas — sans lactose ni blé moderne

454

La chan­deleur, c’était hier ; l’occasion rêvée de tester ma recette de pâte à crêpes saine à IG bas, sans lac­tose ni soja, ni blés mod­ernes, mais avec PLEIN d’autres bonnes choses dedans !

Avant de vous la livr­er, com­prenez que tout l’intérêt d’une recette revis­itée KléZia, reste bien de favoris­er les ali­ments locaux à index gly­cémique bas et les ali­ments bien­faisants. Ici, le lait de vache a été facile­ment rem­placé par le lait d’amande, la farine de blé mod­erne blanche par un mix de farines inté­grales de blés anciens & lupin ain­si que par de l’okara de poudre d’amande.
44
 44
Imag­i­nant bien que vous n’attendez pas la chan­deleur pour vous faire des crêpes, il est temps de vous livr­er la 1ère recette du blog
 44
Ingré­di­ents pour env­i­ron 10 crêpes :
150 gr de farine de blés anciens inté­grale T150 BIO
50 gr de farine de lupin BIO
3 oeufs, soit 150 gr BIO
2 cas d’huile d’olive vierge douce BIO
(option : eau de fleur d’oranger, vanille, zestes de cit­ron…)
44
Process :
-Mélangez pro­gres­sive­ment les ingré­di­ents liq­uides aux ingré­di­ents solides (poudres).
Je vous con­seille pour cette recette, de met­tre tous les ingré­di­ents dans un blender et de les mix­er afin d’obtenir une tex­ture lisse. En effet, le son con­tenu dans la farine inté­grale, la mou­ture de votre farine de lupin et la poudre d’amande com­plète risquent de trou­bler votre tex­ture habituelle. Le Vita­mix est un appareil opti­mum pour mix­er plus fin que fin et sans impacter les micronu­tri­ments de vos ali­ments.
-Lais­sez repos­er min­i­mum 3h afin que le réseau de gluten prenne corps avec les autres ingré­di­ents. C’est ce repos qui don­nera une meilleure solid­ité à votre pâte, surtout qu’on lui a déjà enlevé pas mal de gluten…  Sans ce repos, la pâte sera cas­sante. J’ai, pour ma part,  lais­sé la nuit entière.
-Avant cuis­son, ajouter env­i­ron 50 ml d’eau afin de retrou­ver une tex­ture plus proche de la crêpe que du pan­cake.
-Faire cuire sur feu vif le temps d’une douce col­oration. (l’absence de sucre dans cette pâte empêche la crêpe d’accrocher et la présence d’huile évite d’en rajouter dans la poelle à crêpes)
 44
 44
Ver­dict de la dégus­ta­tion :
La crêpe est sen­si­ble­ment plus épaisse et inévitable­ment plus nutri­tive, donc ras­sasiante. On obtient des crêpes moelleuses, grâce à la poudre d’amande crue (okara), un petit goût bis­cuité et une jolie couleur dorée grâce à la farine de Lupin de Michel et le tout sans com­plexe.
44
 Pour référence :
CG ou Charge Gly­cémique par crêpe
Crêpe Tra­di­tion­nelle 16.99
Crêpe KléZia 4.25
44
Vous pou­vez donc déguster entre 3 et 5 crêpes sans trop de scrupules pour votre gly­cémie.
Je vous invite à (re)découvrir ce tableau pour com­pren­dre mes recom­man­da­tions.
Bien sûr, tout dépend aus­si de l’accompagnement. Pour nous, c’était sucre coco cru, miel d’acacia et la fameuse pâte à deguster.
 jj
 jj
N’étant pas sucrées, vous pour­rez très bien les con­som­mer en ver­sion salée, accom­pa­g­nées d’une jolie salalde fraîcheur. Vous m’en direz des nou­velles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *